Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
Date : vendredi 1 novembre 2019
2
Date : samedi 2 novembre 2019
4
6
7
9
10
11
12
13
14
16
17
18
20
21
23
24
25
26
27
28
29
30

 

Contact

6, rue Bara Lyon 3ème

Tél : 04.37.91.25.10
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lundi 4 novembre, ouverture du registre d'inscription 2020-2021. Dossier de candidature à retirer dans les secrétariats ou à télécharger sur le site pour le collège et le lycée.

"L'instruction seule ne saurait suffire pour former l'honnête homme, le bon citoyen, le chrétien véritable, il faut y joindre l'éducation, c'est-à-dire qu'il faut lui apprendre à régler sa conscience et ses mœurs, et lui donner à la fois les lumières et la force qui l'aideront puissamment à remplir ses devoirs envers Dieu, envers lui-même et envers ses semblables." Circulaire N°12 (1856)                                           

 

Vénérable Gabriel TABORIN

Approuvé par le Conseil Pastoral du 12 juin 2012.

 

Loin d’être un carcan, ce projet est source de clarté et de liberté. Il permet aux parents de mieux connaître les termes du contrat moral auquel ils souscrivent.

« La promotion de la personne humaine est le but de l’école catholique » Jean-Paul II

 

Notre Pastorale est une pastorale de la proposition qui contribue à l’éducation à la liberté.

Comme l’école est appelée à diversifier la pédagogie ; elle est appelée à diversifier les propositions pastorales.

Notre Pastorale prend donc en compte l’hétérogénéité des demandes ou des attentes.

Le projet d’animation pastorale articule des activités s’adressant à tous et des activités facultatives.

 « Un Etablissement Catholique traduit dans son enseignement comme dans sa vie, le souci de proposer et de favoriser :

-          une formation catéchétique,

-          une culture chrétienne,

-          une morale en référence aux valeurs évangéliques,

-          une éducation à la prière et aux sacrements. »

Statut de l’Enseignement Catholique - Préambule 6

 

LES ACTEURS :

Les Responsables : Les chefs d’Etablissement : Laurent LACORNE, Eric PIREYRE et Stéphane NOEL.

La responsabilité pastorale de l’établissement est confiée au chef d’établissement par lettre de mission. Le chef d’établissement s’efforce, par son témoignage et dans l’exercice de sa fonction, à appeler chaque membre de la communauté éducative à participer à la mission qui lui a été confiée tout en respectant la liberté de chacun.

 

Une Adjointe en Pastorale Scolaire : Sœur Joëlle ROSIER

L’adjointe en pastorale scolaire est la personne ressource de référence en matière d’animation pastorale. Chef d’établissement et adjointe en pastorale scolaire doivent former un binôme sans faille entre celui qui a la responsabilité pastorale de l’établissement et celle qui, par délégation, a en charge l’animation pastorale.

 

Deux Animatrices en Pastorale Scolaire : Sofie du VERDIER et Marie Agnes FREY.

 

Un prêtre référent nommé par le Diocèse : Père Yves BAUMGARTEN.

Le prêtre-référent est, auprès de l’établissement, le prêtre nommé par l’évêque pour ce ministère spécifique.

 

Une Equipe d’Animation Pastorale :

-          Les Responsables de Niveaux en Collège et Lycée.

-          Les professeurs des écoles et professeurs volontaires

-          Des parents bénévoles.

 

L’équipe d’animation pastorale prépare le projet d’animation pastorale et veille à son évaluation.

Le projet d’animation pastorale, quant à lui, précise, en tenant compte de la spécificité du projet éducatif, les modalités de l’action pastorale dans l’établissement, et notamment la manière dont la

proposition explicite de la foi est assurée.

L’équipe d’animation pastorale prépare la proposition annuelle des activités pastorales.

 

NOTRE VOCABULAIRE :

« Un établissement catholique d’enseignement doit se définir comme institution ecclésiale en vue d’un service d’humanisation des enfants et des jeunes en partenariat avec le service public de l’Education nationale dans le respect de la laïcité. Ce service ne peut être rendu que s’il combine, avec la participation de tous les acteurs, deux fonctions distinctes mais non séparables : la fonction d’enseignement et la fonction d’éducation, la première ayant à prendre en compte les dimensions religieuses de la culture tandis que la seconde ne peut faire l’impasse sur les liens entre éthique éducative et christianisme.

La communauté chrétienne est l’objet propre d’une troisième fonction : la fonction pastorale laquelle doit assurer, comme dans tout lieu d’Eglise, cette tâche vitale qu’est la catéchèse (de proposition et d’initiation) ainsi qu’un accompagnement de l’existence chrétienne dans toutes ses dimensions (vie communautaire chrétienne). »

Jean PEYCELON (théologien)

 

La PASTORALE : c’est un art de vivre ensemble qui traverse toute la vie de l’établissement et dont la clé se trouve dans l’Evangile : ouverture, accueil et écoute, respect et souci de la Vérité. (cf. projet diocésain)

 

FAIT RELIGIEUX

Permet de DECRIRE le fait religieux dans l’histoire des hommes. Centré sur l’objectivité des faits, cette discipline scolaire se situe dans le registre de la connaissance. FONCTION d’ENSEIGNEMENT pour tous les élèves par chaque enseignant dans sa discipline selon les orientations et les programmes de l’Education nationale. La France a fait le choix de promouvoir un enseignement transdisciplinaire du fait religieux à l’école et d’intégrer cet enseignement dans le socle commun. Tous les enseignants des établissements publics ou privés contribuent, au sein de leur discipline, à la prise en compte du fait religieux.

 

CULTURE CHRETIENNE

Veut permettre aux élèves de S’INSCRIRE dans une histoire particulière marquée par le christianisme, et qui constitue le socle des valeurs du projet éducatif global de l’école catholique. Elle répond à un besoin légitime de compréhension de la société. FONCTION d’EDUCATION pour tous les élèves (l’accord explicite et éclairé des familles sur le projet éducatif de l’établissement étant requis – cf. dossier d’inscription).

 

CATECHESE

Invite à SOUSCRIRE à une démarche de foi ecclésiale en Jésus-Christ. Elle permet aux enfants chrétiens d’approfondir leur foi et leur relation à Dieu. Cette démarche comporte certes l’acquisition de connaissances, mais surtout une expérience spirituelle, une initiation par la vie communautaire, en équipe de catéchèse, à l’école, et dans les rassemblements diocésains. La catéchèse demande une libre adhésion et une véritable implication. FONCTION PASTORALE pour les élèves dont les parents souhaitent que leur soit faite la proposition de la foi chrétienne et ceux qui la demandent personnellement, enfants, jeunes ou parents.

« La Foi éclaire tout d’une lumière nouvelle autre que celle des sens. Ainsi, celui qui vit de Foi a l’âme pleine de pensées nouvelles, de goûts nouveaux, de jugements nouveaux.

Ce sont des horizons nouveaux qui s’ouvrent à lui… »

Bienheureux Charles de Foucauld

 

Notre Projet Pastoral articule ces différentes fonctions.

 Dans l’Ensemble de l’Etablissement :

-          Volonté de prendre en compte la pluralité d’enracinement socioculturelle des enfants et des jeunes accueillis.

-          Nécessité de différencier les propositions pastorales : fait religieux, culture chrétienne et catéchèse.

-          Prise en compte des nouvelles orientations de la catéchèse.

 affiche messe 1er dimanche du mois

 

Cette célébration eucharistique, préparée par des jeunes, rassemble les familles de l'Ensemble Scolaire Charles de Foucauld, des Aumôneries de l'Enseignement Public LYON 3 et LYON 8 et des Paroisses Catholique de MONTCHAT.

Dates à venir :

- Dimanche 6 octobre 2019

- Dimanche 3 novembre 2019

- Dimanche 1er décembre 2019

- Dimanche 5 janvier 2020

- Dimanche 2 février 2020

- Dimanche 5 avril 2020

 

FP 18 19

 

 

 

Rendez-vous sur le parking de l'église sainte Jeanne d'Arc.

L'Institut des Frères de la Sainte-Famille définit, avec son Projet Éducatif*, le type d'éducation qu'il entend réaliser dans les établissements dont les Frères de la Sainte-Famille ont la tutelle. […]
Le but […] est d'établir un lien d'unité entre les personnes et les institutions de la Famille Sa-Fa, qui partagent l'idéal éducatif du Frère Gabriel Taborin, en offrant les traits qui caractérisent aujourd'hui l'école Sainte-Famille dans sa tâche de construction interne et d'ouverture à sa mission ecclésiale et sociale.
L'évolution de la société et les orientations de l'Église ont conduit le Chapitre Général de 2007 à proposer la mise à jour du Projet Éducatif de l'Institut. L'intuition centrale du Chapitre était traduite dans l'expression « Nazareth, école d'humanité » […] “Nous sommes appelés à témoigner que le charisme nazaréen du Frère Gabriel est un don pour l'Église et pour la société, une offre d'humanité et d’humanisation à l’image du Fils de Dieu fait homme, dans la conviction que « quiconque suit le Christ, homme parfait, devient lui aussi plus homme »(Gaudium et Spes, 41).Notre contribution au processus d'humanisation dans les différentes cultures, inspiré de l'évangile, puisera son inspiration à l'école de Nazareth, « où la Sainte Famille a vécu le mystère de l'Incarnation, et s’est laissée modeler par l'action de l'Esprit »[1].
[…] La diversité de cultures, de situations sociales et ecclésiales demande que chaque communauté éducative élabore et mette à jour périodiquement son propre Projet. […]
Les parents sont appelés à être les premiers et les principaux éducateurs de leurs enfants ; le choix d’une école Sainte-Famille ne doit pas supposer la délégation de leur responsabilité éducative, mais il doit les conduire à un engagement d’étroite collaboration avec cette école.
La famille qui fait le choix d'une école Sainte-Famille accepte son Projet Educatif et s’engage à être un élément actif, engagé et responsable.


[1] Documents du Chapitre Général de 2007

*Approuvé par le Conseil Général FSF le 16-04-2011

Disponible dans son intégralité sur le site : fsfbelley.net - Centre de Spiritualité

 

AISF (As­so­cia­tion In­ter­na­tio­na­le Sain­te Fa­mille)

L'AISF est une as­so­cia­tion In­ter­na­tio­na­le avec des in­stan­ces na­tio­na­les, européennes et in­ter­na­tio­na­les. La pré­si­den­ce in­ter­na­tio­na­le est "tour­nan­te" (Es­pa­gne/Ita­lie/Fran­ce).

Le but gé­né­ral de l'as­so­cia­tion est d'éta­blir un lien en­tre les Eta­blis­se­ments sco­lai­res d'Eu­ro­pe où sont im­pli­qués les Frè­res de la Ste Fa­mille.

L'AISF oeu­vre au dé­ve­lop­pe­ment de l'Eu­ro­pe Spi­ri­tuel­le, Cul­tu­rel­le et Spor­ti­ve et fa­vo­ri­se les échan­ges en­tre les pays mem­bres. El­le par­ti­ci­pe, en Fran­ce, au rayon­ne­ment de l'es­prit de fa­mille en­sei­gné par le Vé­né­ra­ble F. Ga­briel Ta­bo­rin, Fon­da­teur des FSF.

A Char­les de Fou­cauld, l'AISF agit dans le ca­dre de l'APEL, les mem­bres de la sec­tion fran­çai­se étant l'en­sem­ble des Pa­rents d'Elè­ves, re­pré­sen­tés par le Conseil de l'APEL et payant la­ co­ti­sa­tion AISF ap­pe­lée. Font éga­le­ment par­tie de la sec­tion fran­çai­se de l'AISF, les Pro­fes­seurs, an­ciens Pro­fes­seurs, an­ciens pa­rents et an­ciens élè­ves, qui le sou­hai­tent et ex­pri­ment leur ad­hé­sion (co­ti­sa­tion). Tous les adhérents à l’AISF peuvent faire partie du groupe de travail AISF. Les propositions du groupe de travail A.I.S.F sont validées par le Président de l’APEL et la Direction de l’Ensemble Scolaire.

Le Conseil de l'APEL s'est don­né, pour la sec­tion fran­çai­se de l'AISF, l'or­ga­ni­sa­tion et­ le sché­ma de fonc­tion­ne­ment sui­vant :

    -   lorsque la Présidence Européenne est française, le Pré­si­dent de l'AISF est de droit le Pré­si­dent de l'APEL de CdF si LYON assure cette Présidence. Sinon, le Président est un représentant de la Communauté Educative de St Louis (Dagneux – Ain).

    -   le Vi­ce-Pré­si­dent fran­çai­s est également soit le Président de l’APEL de CdF, soit un membre de l'Insti­tu­tion St Louis. Les fonctions de Pré­si­dent, de Vi­ce-Pré­si­dent (et de Secré­tai­re et Trésorier quand la France assure la Présidence) sont réparties en­tre les deux éta­blis­se­ments.

    -   le Tré­so­rier de l’APEL en­cais­se les co­ti­sa­tions AISF et­ ver­se au­ Bu­reau In­ter­na­tional le mon­tant de la quo­te-part an­nuel­le ap­pe­lée par ce der­nier au­près des dé­lé­ga­tions na­tio­na­les. Le sol­de des co­ti­sa­tions est gé­ré par l'APEL com­me tou­tes les res­sour­ces de l'APEL.

Par ac­cord en­tre les 2 éta­blis­se­ments, les 12 conseillers fran­çais de l'AISF sont ré­par­tis de la fa­çon sui­van­te : St Louis (Dagneux) :  4 conseillers  / Char­les de Fou­cauld (Lyon) : 8 conseillers.

A Char­les de Fou­cauld, les conseillers AISF sont dé­si­gnés en Conseil d'APEL.

La co­ti­sa­tion AISF est ap­pe­lée lors de la se­con­de fac­tu­ra­tion (jan­vier). Son mon­tant - fixé en As­sem­blée Gé­né­ra­le ­de l'APEL - est ac­tuel­le­ment de 6 Eu­ros par fa­mille.

Bu­reau de la Pré­si­den­ce Européenne :

  Pré­si­dent : Nathalie BEAL-GUILLAUME;

  Vi­ce-Pré­si­dent ESPAGNOL