Physiopathologie

 

Le BTS diététique comprend un enseignement de physiopathologie. Cette matière scientifique est fondamentale ! Elle fait le lien entre la physiologie et les régimes. On la retrouve d’ailleurs dans le sujet du BTS nommé Bases physiopathologiques de la diététique (BPPD). L’objectif est de savoir expliquer une pathologie (une maladie) et lui appliquer le régime qui convient afin d’accompagner au mieux le patient.

De la sorte, cet enseignement intègre un grand nombre de connaissances dans l’étude des mécanismes physiopathologiques, comprendre la maladie depuis ses facteurs de risque jusqu’au détail des mécanismes en cause est essentiel pour aider le patient à comprendre son nouveau régime alimentaire qui devra être adapté au mieux à sa pathologie et maintenu parfois à vie.

Comprendre les maladies, directement ou indirectement influencées par la nutrition, comme l’obésité, le diabète, les pathologies cardiovasculaires, certains cancers, l’insuffisance rénale, est indispensable au métier de diététicien que ce soit en cabinet de ville ou en milieu hospitalier. Les compétences du diététicien sont établies sur ces bases scientifiques : comprendre les mécanismes, la prise en charge diagnostique mais aussi thérapeutique.

Le diététicien a une double compétence dans le domaine de la nutrition : il assure une alimentation saine et équilibrée aux biens portants mais également il assure une alimentation personnalisée et adaptée aux personnes malades dans le domaine thérapeutique.

Le diététicien peut exerce sa profession paramédicale, seul en cabinet, ou bien au sein d’une équipe pluridisciplinaire, en établissement de soins. Il assure ainsi l’équilibre nutritionnel des patients dont il a la charge mais il établit aussi des régimes individualisés adaptés aux pathologies de ses patients... C’est en effet sur le diététicien que repose le traitement diététique d’une pathologie diagnostiquée par un médecin ou d’une alimentation post-opératoire.
Après avoir reçu les informations médicales du patient (bilan biologique, examens d’imagerie..), le diététicien doit construire un régime adapté. Il rencontre le malade, analyse sa maladie, tient compte de ses goût et habitudes, adapte le régime et lui conseille une alimentation personnalisée. Le suivi, après la sortie du malade, fait aussi partie de la thérapie.

La physiopathologie nécessite donc certaines qualités, comme l’empathie, un sens de l’écoute et du conseil. C’est fort de ces connaissances scientifiques et de ces qualités personnelles que le diététicien saura proposer une prise en soin globale à son patient.

 

Céline Chabanne

Céline Chabanne

 

Calendrier

Aucun évènement à venir!

NOS PARTENAIRES

logo riverchelles      logo only lyon      logo 100000entrepreneurs      logo chateau montchat      logo ready to go

img contact

Une formation vous intéresse ?

 

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour en savoir plus.

NOUS CONTACTER